février 9th, 2011

Un proche m’a fait un jour la remarque : « Nous essayons toujours d’améliorer notre qualité de vie : meilleure alimentation, meilleur sommeil, plus de sport mais on néglige souvent ses conditions de vie au travail !« .

Et pourtant, c’est bien sur notre lieu de travail que nous passons une bonne partie de la journée ! Or pour beaucoup, cet environnement est uniquement associé au stress ! Même si une petite montée d’adrénaline peut être bénéfique avant un évènement important, trop de stress et surtout, continuel, peut vous rendre contre-productif et fatiguer votre mental et votre physique.

Vivre mieux au travail

Aussi voici quelques conseils pour mieux vivre au boulot et ainsi mieux gérer le stress.

1) Aménager son bureau

C’est la première étape. Il doit être propre, bien éclairé. Pensez aux plantes et aux posters/calendriers ou autres affiches pour l’égayer un peu et vous l’approprier ! C’est un second « chez-vous » !

Par-ailleurs, veillez à bien  respecter la hauteur de l’écran et de votre siège. J’ai trouvé de bons conseils sur cet article  » Régler sa chaise de bureau, 6 conseils retenus « 

2) Gérez le temps !

Ceci afin d’éviter la surcharge de travail et de gagner en efficacité ! Pour cela, pas de miracle, le maître mot est l’organisation ! Faites des plannings et listes pour les tâches à réaliser par degré d’importance, classer, ranger… dès que vous en avez l’occasion, déléguez !

3) Contribuez à une bonne ambiance au bureau.

Soyez attentif aux autres et intéressez-vous sincèrement à eux ! Evitez de toujours parler boulot avec vos collègues ou de lancer des commérages … 😉 Pour les personnes timides, cette étape sera un moyen de vous libérer, d’accroître votre confiance en vous et ainsi améliorer grandement vos conditions de travail et de vie !

4) Cherchez l’erreur …

Si malgré les conseils précédents, le stress vous gagne toujours aussi souvent, notez-vous dans la journée les actions qui, chez vous, engendrent un stress. Essayez d’être vigilant(e) et de repérer les signes :

  • se ronger les ongles,
  • avoir les jambes qui tremblent,
  • se recroqueviller sur soi-même,
  • se faire des nœuds dans les cheveux,
  • se gratter le visage …

Vous pourrez alors tenter de découvrir l’origine de ce stress. C’est la première étape pour ensuite prendre du recul et relativiser (ou se rendre compte que l’on se met la pression sans raison) !

Pensez à pratiquer la respiration ventrale ! Pour cela, fermez les yeux.  Gardez le dos bien droit !! Inspirez par le nez lentement en gonflant le ventre. Puis expirez profondément en comprimant le nombril. Recommencer plusieurs fois en restant concentré sur votre respiration.

5) Bougez au bureau

Si vous êtes assise devant votre ordinateur toute la journée ou presque, pensez à pratiquer quelques exercices  de façon à vous détendre. Faîtes le tour du bâtiment, imprimez avec le photocopieur situé à l’étage …

Notez qu’il est recommandé de faire une pause d’environ un quart d’heure toute les deux heures… profitez-en pour prendre un peu l’air et vous changer les idées !

En cas de fatigue ou de mal de dos, faîtes des étirements. Si vous avez des fourmis dans les jambes, faîtes tourner vos chevilles. Si vos yeux vous font mal, pratiquez la gymnastique visuelle en fixant votre regard tour à tour à droite, à gauche, en haut et en bas et laissez tomber l’écran d’ordinateur quelques minutes !

6) Et en dehors … ?

À l’extérieur du boulot aussi, il faut pensez à évacuer le stress : prenez vos repas lentement, pas devant votre ordi ! Et pratiquez régulièrement une activité physique (gymnastique, vélo), relaxante (yoga, sophrologie, lecture …) et/ou manuelle (arts créatifs, écriture…).

Pour en savoir plus, voici les ouvrages que je vous recommande :

– « Agir sur le stress au Travail » – Nathan/Les Echos

– « Ne vous noyez pas dans un verre d’eau … au travail : 100 conseils pour vous simplifier la vie » de Richard Carlson

– « Manuel de survie dans le monde du travail : Ou comment faire face aux situations de stress » de Jacques Salomé

En espérant vous avoir aidé !

A bientôt,

Féeminy.

Crédit : alancleaver_2000

This entry was posted on mercredi, février 9th, 2011 at 15 h 09 min and is filed under Bien-être, Santé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

10 Responses to “Vaincre le stress et mieux vivre au travail !”

CC de Mes Finances Perso Says:

J’ai beaucoup aimé cet article 🙂

Le point #4 est particulièrement pertinent pour moi, je me rends compte que j’ai beaucoup de sources de stress qui se manifestent en me rongeant les ongles, me recroquevillant, etc…

Merci Encore 😀

Comment gérer notre peur de l'inconnu Says:

[…] l’on réfléchi de façon cohérente à notre crainte, on peut vite se rendre compte que ce stress ne nous apportera absolument rien de constructif. Quelle que soit notre crainte face à […]

Mathieu Says:

Je pense que la partie exercices mais aussi respiration sont deux points très importants.
Pendant la journée, on a vraiment tendance à vivre en apnée et à ne pas respirer vraiment. C’est pourtant un facteur essentiel de la gestion de stress.
Merci en tout cas !

Ariane Says:

Et prendre le temps de faire une vraie pause déjeuner !

Comment une liste de tâches peut-elle nous faire perdre notre productivité Says:

[…] suffisamment de temps pour tout faire. Face à cette TodoList toujours plus grande, un sentiment de stress accompagné de son ami procrastination provoquent ainsi en nous une envie de […]

docG Says:

bonjour
vous ne parlez pas de méditation.
Pourtant il s’agit une des méthodes dont les bienfaits sont les plus démontrés dans la réduction du stress.
Et qui peut naturellement se pratiquer au travail!…
Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez télécharger gratuitement les 20 idées reçues sur la méditation :
http://lapleineconscience.com/wp-content/uploads/2011/02/Les-20-id%C3%A9es-re%C3%A7ues-sur-la-m%C3%A9ditation.pdf

Psycho Says:

Alors j’ai bien tout lu, et je suis plié en deux 🙂
le stress vient de la gestion de la pression interne d’une personne, trop de pression = comme un moteur en surchauffe = serrage du piston, pas assez de pression = ralenti moteur trop bas = le moteur cale.
le mot clé : relativisé.
ou encore savoir ce qui est important ou non pour egaliser la pression interne que nous creéons nous meme.
la remise en question de nos priorités sert a relativisé et ainsi equilibré la pression interne.

je vis une vie soumise a une grande pression professionnel, et pourtant je reste detendu, pourquoi ? simplement car je relativise, au lieu de paniquer, j’ordre et dispose les priorités.
le stress ne vient que du fait que nous n’equilibrons plus la pression interne, qui devient enorme, et qui nous atteint physiquement.

Psycho Says:

Se laisser envahir par le stress, crée un etat de panique, qui peut engendrer une depression, ou encore des crise de panique aigue.
Mais pourquoi en est-on arrivé là ?
car au lieu, de reflechir, de redefinir les priorités, on a laissé les priorités s’accumulées et nous mettre la pression.
si nous changeons les priorités afin d’equilibré la pression, nous sommes en mesure de faire face, et de ne pas etre envahi.
une priorité professionnel qui date d’une heure, alors que d’autres priorités se sont ajoutés, n’est plus une priorité, car elle a été remplacé par une autre plus pressante ou urgente.
Pour bien faire face au stress, on peut aussi deleguer oui ! mais encore faut-il des gens autour pour pouvoir deleguer !
si nous n’avons personne pour deleguer, on peut aussi faire remonter la pression, aux superieurs hierarchiques, leur communiquer, l’impossibilité de realiser certaines choses demandés par manque d’effectif ou de temps appartit.
ou encore jouer sur l’inexactitude des procedés a disposition pour realiser le travail ! qui causent eux aussi beaucoup de stress (pression) car nous voulons satisfaire, mais n’oublions pas que nous ne sommes pas parfait et donc que nous avons des limites!

Psycho Says:

ensuite il reste aussi une possibilité !
le mobing professionnel 😉
nous craignons nos superieurs !
nous ne voulons pas décevoir !
nous nous infligeons des cadences de travail ingérables !
mais nous y gagnons quoi ?
rien du tout 🙁
il faut savoir dire non, il faut oser le dire !
je suis souvent en face de ce type de comportement professionnel 🙂 et pourtant je ne me laisse pas envahir.
je deviens bete on va dire, car j’ai plusieurs travaux en suspent, et on m’ajoute une priorité (urgente bien souvent) je dis ok 🙂 tous les autres travaux je les laisse de coté je regle le probleme de l’urgence en priorité. une fois celle-ci reglé, je peux reprendre ces travaux l’un après l’autre, sans pour autant me mettre davantage de pression 🙂
c’est un peu comme une commode rempli de tiroir 🙂 je n’ouvre pas tous les tiroirs en meme temps, mais un seul et unique a la fois 🙂
je peux passer d’un tiroir a un autre, en l’espace d’une seconde, mais je n’ouvre qu’un seul et unique tiroir a la fois !!!
si j’ouvrai tous les tiroirs, je ne pourrai pas gerer tout en meme temps, et la pression du stress gagnerait en puissance, et moi je serai en surpression ne sachant plus a quel tiroir me voué 🙁
le stress peut etre resumé avec le principe d’archimède 🙂 si on me met de la pression, je dois aussi en evacué, si on m’en enleve je dois aussi en remettre 😉

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Fruits et légumes de Février – Menu Saint-Valentin

Poursuivons notre marché avec les fruits et légumes de Février !

Fermer