octobre 12th, 2010

Connaître son ennemi pour mieux le vaincre ! Voilà la première étape clé pour ne plus subir le miroir déformant. Après avoir vu ensemble dans le premier article à quoi cela correspondait, il nous faut trouver à présent quand cette « fixation » pour ces quelques kilos en trop, ces demi-centimètres en trop sur les cuisses, est apparue et pourquoi !

Miroir déformant, le comprendre pour le vaincre

Pour cela, je vous conseille de prendre un peu de temps pour vous, pour penser à vous ! Papier et stylos en main, réfléchissez-y calmement. Quelle partie  de votre corps vous déplaît ? Depuis quand ? Que s’est-il passé à cette époque pour que cela arrive ?
Ce n’est pas grave si les réponses vous paraissent floues. Peut-être avez-vous l’impression de vous être toujours sentie mal dans votre peau et votre corps mais en prenant un peu de recul, vous remarquerez j’en suis sûre qu’une ou deux zones seulement font la loi sur tout le reste ! Prenez votre temps…

Au fil des années, ces zones « maudites » ne se sont-elles pas déplacer ? Ado, vous trouviez votre nez trop long, plus tard, vos cernes trop marquées et puis votre ventre trop rond … Pourquoi ces changements ? Correspondent-ils à quelque chose en particulier ? Essayez de vous souvenir, même si ce n’est pas facile. D’autant plus que le miroir déformant peut avoir une origine dès l’enfance. En effet, certains mots ou expressions de notre entourage peuvent jouer un rôle majeur sur notre vision de nous même et l’effet est d’autant plus important à l’enfance et à l’adolescence quand nous nous construisons cette image !

Votre fixation est peut-être apparue du jour ou lendemain ?  Certaines remarques telles  » Tu te souviens comme tu étais empotées à cet âge, tu as bien minci, tu es jolie maintenand », faîtes même à l’âge adulte peuvent « réveiller » le démon endormi et avoir l’effet du bombe à retardement.

La dysmorphophobie ou miroir déformant ne date pas d’hier mais elle est fortement accentuée aujourd’hui par la mode et les médias. Bilan : des femmes minces et qui l’ont toujours été se trouvent grosses. Le modèle « poupée Barbie » (corps aux mensurations d’une personne anorexique mais à la poitrine de pin-up … quoi de plus naturel comme morphologie n’est-ce pas ? …) est imprégnée en nous et il est difficile de s’en défaire. Courage les filles !!!

Vous l’avez compris, l’origine du miroir déformant peut être multiple et peut évoluer. Vous ne trouverez peut être pas l’origine exacte mais y réfléchir vous permettra déjà d’en prendre conscience et c’est le premier pas vers la réussite pour le bien être et l’acceptation de soi !

Dans le prochain article sur le miroir déformant, je vous donnerai des conseils pratiques pour se regarder autrement, telle que l’on est : avec beaucoup d’atouts charmes et quelques minimes imperfections qui nous rendent uniques 😉 .

A bientôt,
Féeminy.

Crédit photo : jef safi

This entry was posted on mardi, octobre 12th, 2010 at 14 h 17 min and is filed under Bien-être, Santé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can leave a response, or trackback from your own site.

7 Responses to “Le miroir déformant … le comprendre pour le vaincre”

Se voir à travers un miroir déformant | bien être Says:

[…] Cet article est l’introduction d’une série à paraître où je vous donnerai différents conseils et astuces sur ce sujet ! Vous pouvez déjà essayer de mieux le comprendre pour le vaincre. […]

Ambiome / Joanne Tatham Says:

eh bien j’ai hâte de lire le prochain article, c’est un sujet très intéressant 🙂

Célibataire et Stupéfiante Says:

Merci pour cet article, j’imagine qu’il aidera bien des filles ^^ (moi comprise)

Feeminy Says:

Merci beaucoup à vous deux pour vos commentaires ! Si cet article peut aider ne serait-ce qu’une personne alors j’en suis très heureuse !

kobe Says:

félicitations

Le miroir déformant … l’art de savoir se regarder objectivement ! | beauté Says:

[…] objectivement ! Nous avons vu quelques unes des origines du miroir déformant dans l’article Le miroir déformant … le comprendre pour le vaincre. Passons maintenand à la pratique […]

Huiles et Eaux Florales : mes secrets de beauté pour la peau Says:

[…] finir : un gros clin d’oeil au miroir : oui vous êtes belle […]

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lire les articles précédents :
Votre peau passe à l’heure d’hiver !

Le type de peau change au cours des saisons. Il est donc important d'adapter les produits utilisés pour protéger notre...

Fermer