24
fév

Liaisons dangereuses entre aliments et médicaments

Certains aliments peuvent avoir des effets inhibiteurs, ralentisseurs ou au contraire intensifier dangereusement l’effet de certains médicaments. Souvent négligées, ces interactions ne sont pourtant pas à prendre à la légère !

Voici donc une liste des combinaisons les plus fréquentes à éviter.

Le jus de pamplemousse

A éviter si vous prenez des médicaments pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang ou des immunosuppresseurs préconisés contre les rejets de greffes car le jus de pamplemousse peut augmenter leur absorption de façon importante.

Les aliments riches en vitamine K (avocats, brocolis, choux, épinards,  laitue, abats)

Pas plus d’une portion par jour si vous prenez des anticoagulants oraux car ces aliments augmentent la viscosité du sang.

Attention également si vous prenez des médicaments pour l’hypertension car la charcuterie et les abats ralentissent leur absorption.

L’alcool

L’alcool est à bannir avec la prise de médicaments qui réduisent la vigilance comme les tranquillisants ou les antitussifs. Associé à des anti-inflammatoires ou de l’aspirine, il peut être à l’origine de brûlures d’estomac ou de reflux acides.

Les agrumes

Tout comme l’alcool, ils peuvent provoquer des brûlures d’estomac ou des reflux acides si vous en consommez avec des anti-inflammatoires ou de l’aspirine.

La caféine

Évitez le café et le thé pendant la durée d’un traitement antibiotique (notamment ceux utilisés pour traiter des infections urinaires) ou si vous prenez un médicament à base de théophylline (asthme).
En effet, ces antibiotiques risquent d’empêcher l’élimination de la caféine d’où des palpitations, des sueurs voire même des hallucinations.

Les aliments cuits sur charbon de bois

Si vous prenez des bronchodilateurs, évitez ce mode de cuisson car elle favorise leur élimination !

Les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses ont la particularité d’accélérer la vidange gastrique, d’où une dégradation plus rapide des principes actifs des traitements qui agissent donc moins longtemps dans l’organisme. Cette précaution est également à prendre avec les aliments accélérant le transit.

Le pain complet

Si vous prenez des minéraux en complément alimentaire comme le calcium ou le zinc, la prise de pain complet en même temps est à éviter car il réduit leur absorption (laissez un intervalle de deux heures environ).

Le thé

Comme indiqué dans l’article « Découvrez l’art et les bienfaits du thé ! » , le thé empêche l’assimilation du fer ! À éviter donc si on prend des médicaments à base de fer.

A retenir :
Sauf indications contraire, prenez toujours vos médicaments avec de l’eau à température ambiante ! En effet, les substances actives sont souvent prévues pour se diffuser entre 36 et 42 °C. Or si nous les prenons avec des aliments ou boissons chaudes, ils se diffusent plus tôt d’où des brûlures.

Préférez les fruits entiers plutôt que leur jus.

Les interactions entre médicaments existent quelle que soit la forme d’administration (orale, intraveineuse, intramusculaire, suppositoire…).

Pour en savoir plus :

- Aliments et médicaments : Comment éviter les interactions ? de Gaël Sitzia

Intéractions aliments et médicaments

A bientôt,

Féeminy.

Crédit : theunabonger

Recherche:
Gardons le contact !

Comment sublimer votre peau !

Découvrez dès-à-présent mon tout dernier livre numérique spécialisé soins du visage !

EBOOKS recommandés

© Copyright 2010-2017 Feeminy. All rights reserved. Created by Dream-Theme — premium wordpress themes. Proudly powered by WordPress.
Dans Bien-être, Nutrition, Santé